» Sommaire » Marie-Ségolène » Actualité » Feuilleton Besson, suite et fin ?

Feuilleton Besson, suite et fin ?

Eric Besson déplore l’amateurisme de Ségolène sur les questions-clés et en tire toutes les conséquences en se retirant de la vie politique

mercredi 21 février 2007


L’histoire se répéterait-elle au Parti socialiste ? Tout porte à le croire. En effet, comme son mentor politique, Lionel Jospin, le soir d’un certain 21 avril 2002, Eric Besson qui avait déjà démissionné du secrétariat général du Parti socialiste la semaine dernière, a annoncé, aujourd’hui sur Europe 1, qu’il quittait la vie politique. Dans une lettre adressée à François Hollande, dévoilée en partie par l’AFP, il précise qu’il rend sa carte du PS, qu’il terminera l’actuelle législature en tant que député « non inscrit » et qu’il ne se représentera pas aux prochaines élections législatives.

En cause, en premier lieu les membres de l’entourage immédiat de Ségolène Royal, qui ont selon lui « un rôle excessif de conseillers qui font la pluie et le beau temps ».

Dans sa lettre de démission, le député de la Drôme déplore également que « sur des questions-clés, comme l’environnement, la candidate fassent preuve d’un tel degré d’amateurisme » (sic).

Par ailleurs, l’ex monsieur chiffres de Dame Royal critique vertement « la façon dont est conduite la campagne ». Il a notamment affirmé que son départ du PS n’était pas "un coup de tête", mais reposait sur une analyse comparée des raisons de la défaite de Lionel Jospin à l’élection présidentielle de 2002 et de la manière dont Ségolène Royal menait sa campagne en 2007.

"En 2002, j’ai assisté aux préparatifs de notre défaite. J’estimais que cela ne se passait pas bien (...) Depuis trois mois, je vois que la campagne est mal orientée, mal organisée, qu’elle se déroule mal. (…) Vu les circonstances actuelles, la gauche va dans le mur, comme en 2002. Mais cette fois les yeux ouverts et en klaxonnant."

Nul doute qu’avec de tels propos Eric Besson aura réussi à se rappeler au bon souvenir de Ségolène Royal qui, il y a à peine une semaine encore en déplacement dans la Somme, feignait de ne pas connaître ce cher monsieur Besson. Affaire à suivre...

40 Messages

  • Feuilleton Besson, suite et fin ?

    21 février 2007 14:00, par Frustré

    IL a tort Besson. Il dit "la guauche va dans le mur" et alors c’est cela son but. C’est son fond de commerce. Prosperer sur la misére si un manque est annoncé provoquer une bonne cata...C’est pas un responsable ce type la. On voit bien qu’il n’a pas en charge le partie. Porcinet lui il sait.Il aime pas les riches cela ne veut pas dire qu’il n’aime pas l’argent. Quellle manque de culture.

    repondre message

  • Feuilleton Besson, suite et fin ?

    21 février 2007 15:27, par Aimcé

    Bon ben un de moins, on ne va pas pleurer, il n’est pas à la veille de se retrouver sur les bords du canal St Martin. S’il démissionne c’est qu’il a un parachute en or avec de surcroit un bon matelas, sinon, à l’inverse de ce bon Jean-Pierre, il aurait fort mal mis à profit son temps passagé sous les dorures ministérielles. Ce n’est pas comme cette pauvre madone des gay-prides obligée de raccomoder à la veillée ce que la mégère non apprivoisée a déchiré dans la journée. Mon Dieu, dans quel monde Vuiton

    repondre message

    • Feuilleton Besson, suite et fin ? 27 février 2007 03:21

      Mille mercis à toutes & à tous ! J’ai trop de boulot pour tout lire, chaque jour et comme je n’ai jamais fait la grève et que j’adore travailler pendant les RTT et faire des heures sup... ce n’est pas demain la veille ! Mais, vraiment, merci, ainsi, de m’encourager de la sorte. Ce qui est fabuleux et abracadabran c’est que le petit peuple comprend toujours tout et les énarque, eunuques du cervelet, ne comprennent jamais ce qu’il faudrait faire. Incroyable mais vrai. Allez ! Encore merci et bonne route

      Michel

      repondre message

  • Il apparaît que les sondages sur internet (cf. lien ci-dessous) sont actuellement trustés par les personnes en faveur de Ségogo, de très nombreux sympathisants à la demande du PS remplissent ce sondage, aussi pour contrecarrer leurs actions, je vous demande de remplir également le questionnaire ci-dessous - j’imagine que vous ne serez pas en faveur de Segogo. d’avance merci :

    http://www.expression-publique.com/expression-publique/questionnaire.php?adresse=sarkosego2

    repondre message

  • Feuilleton Besson, suite et fin ?

    21 février 2007 16:56

    Bonjour,

    Juste pour préciser bien les choses : M. Besson ne "quitte pas la vie politique" puisqu’il entend bien demeurer Maire de sa commune et briguer un nouveau mandat local lors des prochaines échéances municiaples ( 2008 ).

    En revanche, il est vrai qu’il ne souhaite plus avoir de responsabilités nationales.

    Pour le reste, chacun appréciera avec sa propre sensibilité les conditions du départ de M. Besson de la campagne de Mme Royal et du PS.

    FB

    repondre message

    • Feuilleton Besson, suite et fin ? 21 février 2007 23:39

      Donc s’il ne quitte pas totalement la vie politique mais seulement son parti, c’est bien que quelque chose l’a dégouté au PS. Remarquez on peut facilement le comprendre parce que promettre des solutions qui vont ruinées la France, c’est un peu (beaucoup ?) prendre les français pour des boeufs ! Grosso modo elle propose de niveler les "inégalités" par le bas alors que d’autres souhaitent le faire par le haut. Enfin, je ne vois pas de quel droit un mec qui ne fait rien de sa vie devrait avoir un niveau de vie équivalent à son voisin qui lui se déchire pour être performant et productif au boulot.

      repondre message

  • J’ai une question à vous poser

    21 février 2007 17:19, par Aimcé

    Une idée comme ça, toute bête que j’ai eu avant de m’endormir d’un sommeil juste, respecteux et républicain. Ne pourrait-on proposer aux FARC d’échanger notre Gorgone poitevine contre Ingrid Bétancourt ? Nous pourrions leur forcer un peu la main en leur donnant l’assurance qu’ils ne seront pas obligés de nous la rendre. A défaut son équipe de danseuses ne lui a pas prévu un voyage en Irak ?

    repondre message

  • Ségoléne ROYAL :
    - Acte 1 -Acte 2 -Acte 3-

    Acte 1 :

    Devant les jounalistes de Télérama qui la rencontrent pour l’interroger sur son point de vue personnel sur la culture :

    "La Député candidate arrive,sourire et maquillage forcés,façon plateau de télé :
    "C’est pourquoi ?C’est pour qui ?"

    S’inquiète"Mais vous ne m’avez pas envoyé vos questions avant ?"

    Prévient :"Je n’ai pas beaucoup de temps ,je dois me recueillir sur la tombe de l’abbé Pierre".

    Propose"On m’a fait une note,je vais vous la donner"

    Pas de chance ,le journaliste veut son avis à elle......

    Lisez les aventures de "Segolène au pays de la culture" et les épisodes suivant .....Fin de l’acte I scène 1 et les actes II et III.

    Lisez télérama

    Théâtre sur "les précieuses ridicules"
    ,
    film sur "la conformiste"
    ,
    livre "Alice au pays des merveilles"

    Si elle est élue ce serait un catastrophe.La France ne peut vivre sur du vent des attitudes et des mensonges.Elle ne veut pas d’une Enarque froide et impersonelle dont le seul but de l’existance et un ambition démesurée et revencharde.

    La culture est la liberté de penserle coeur de notre démocratie.

    André Malraux !Si vous entendiez Ségolène Royal "communiquer" sur la culture !!!!

    repondre message

  • Feuilleton Besson, suite et fin ?

    22 février 2007 13:30, par marie

    personnellement qu’elle continue ainsi, et j’espère que nous verrons des gens de gauche rendrent leur carte comme l’a fait Eric Besson.

    repondre message

    • Feuilleton Besson, suite et fin ? 22 février 2007 16:26, par La viv

      j’espère aussi que beaucoup de francais s’apercevront que le PS a été détourné par tonton, pour lui et ses amis (qui sont toujouts là, style ségo, lang, fabius etc...), tous bourrés aux as, le porte feuille à droite et nous ruinant par démagogie et qu’en aucun cas le PS n’a été le parti des travailleurs.

      C’est un vaste écran de fumée qui ne sert qu’a caser les enarques et les juriste de gauches. Vous avez déjà vu un ancien ouvrier être cadre au PS ? Et non, le PS est une gauche bohémienne (les bobos comme dit Renaud) et dans le PS, personne ne vient du civil (au du moins très peu faces aux autres partis. Même l’UMP compte plus de civil !)

      Et surtout, le PS n’a pas le monopôle du social car le social fait par eux est destructif pour les générations à venir, tout est du court terme et de la dépense avec eux. Tout est nivellement par le bas, toutes les mesures sont démago, font du bien pour une minorité sur le coup mais déglingue tout le monde dans la durée par la suite.
      On a donnée depuis 81, stoppons le massacre, stoppons le PS qui n’a rien a voir avec le PS d’antant.

      repondre message

      • Feuilleton Besson, suite et fin ? 22 février 2007 18:13, par Turnandule

        Oui j’ai déjà vu un ancien ouvrier devenir cadre au PS, il est même devenu ministre. Ils s’appelait Pierre Beregovoy :

        21 mai 1981 - Juin 1982 : secrétaire général de l’Élysée après l’élection de François Mitterrand à la Présidence de la République

        Juin 1982 - Juillet 1984 : ministre des Affaires sociales gouvernement Pierre Mauroy

        Juillet 1984 - Mars 1986 : ministre de l’Économie et des finances dans le gouvernement Laurent Fabius

        Mai 1988 - Mai 1991 : ministre d’État, ministre de l’Économie et des finances dans le gouvernement Michel Rocard

        Mai 1991 - Avril 1992 : ministre d’État, ministre de l’Économie, des finances et du Commerce extérieur dans le gouvernement Édith Cresson

        Avril 1992 - Mars 1993 : Premier ministre (et ministre de la Défense du 9 au 29 mars)

        Il meurt le 1er mai 1993, à Paris après avoir été transporté par hélicoptère depuis Nevers (Nièvre) où il avait été retrouvé une heure auparavant dans le coma avec une balle dans la tête. L’enquête de police a conclu au suicide de Pierre Bérégovoy, que ses proches décrivaient comme dépressif depuis la défaite de la gauche aux élections législatives du mois de mars et la polémique à propos de l’achat d’un appartement dans le XVIe arrondissement grâce à un prêt à 0 % consenti par Roger-Patrice Pelat.

        La thèse du suicide a été rejetée par certains. Alimentée par des parallèles avec le décès de plusieurs proches du président François Mitterrand (René Lucet, François de Grossouvre, Pierre-Yves Guézou), elle a de nouveau circulé dans les médias à l’occasion du dixième anniversaire de la mort de Pierre Bérégovoy en 2003.
        François Mitterrand affirma lors de ses obsèques qu’on avait « livré aux chiens » l’honneur et finalement la vie de Pierre Bérégovoy.

        (source Wikipedia)

        Je crois qu’il était un homme honnête et je me souviens d’avoir été choqué quant Pierre Joxe s’était moqué de lui publiquement à cause de la couleur de ses chaussettes !

        On croit rêver quand on entend des choses pareilles ; ce devaient être des chaussettes d’ouvrier... qui n’avaient rien à faire dans le champ de vision de l’élite socialiste.

        repondre message

      • A lire Absolument 22 février 2007 18:54, par Justo

        Même les hauts fonctionnaires de gauche tirent la sonnette d’alarme...

        Voir en ligne : http://www.liberation.fr/rebonds/23...

        repondre message

      • Feuilleton Besson, suite et fin ? 23 février 2007 05:02, par Christine

        Je rigole doucement quand je lis que ce n’est pas le PS d’antan.
        Qu’est-ce que le PS d’antan, d’après vous ?
        Si on remonte bien, sans à priori, très lucidement, on arrive en 1789. C’est eux qui ont tout détruit pour faire la Révolution. Quel en est le résultat, de nos jours ?
        Toujours la misère, toujours les même qui payent, les rois ne s’appellet plus des rois mais des partis politiques, et les nobles sont les dirigeants des partis politiques et leur cour.
        C’est à ça que vous rêvez ? Pas moi.
        Nos ancêtres qui ont combattu pour leur pays, qui ont toujours combattu les envahisseurs étrangers doivent se retourner dans leur tombe !!
        Grace au PS, tout leur travail, toutes leurs peines ont été réduites à néant. Nous n’avons jamais autant été envahis qu’actuellement (et je ne suis pas raciste, ne croyez pas, mais j’ai seulement un ras le bol de voir régulièrement de nouveaux arrivages et de voir que notre nombre diminue sans cesse (dans ma ville, nous ne sommes plus que 40% de français de souche)).
        Non décidément, ne rêvez pas du PS d’antant, mais restons bien à droite et seulement cette droite là.

        repondre message

  • Feuilleton Besson, suite et fin ?

    22 février 2007 20:16

    méprisante, intraitable, despotique.... on en passe et des meilleurs... malhonnete, corrompue ???

    allez voir la vidéo du caporal, source arret sur image :

    http://gauche.francaise.over-blog.com/

    repondre message

  • Feuilleton Besson, suite et fin ?

    23 février 2007 09:03, par athanase06

    Besson, qui c’est ? Personne ne connait Monsieur Besson.

    Ainsi raisonnait notre amie Ségolène il y a quelques jours.

    Tandis que Martine Aubry, Pierre Mauroy, et Lionel Jospin... voilà des jeunes premiers pleins d’avenir, et que tout le monde connait !

    D’où le come-back surprenant des éléphants, qui vont rejoindre l’inénarrable Jack Lang dans le staff de la candidate.
    Ce qui permettra de faire des économies au moment d’établir les listes des ministres : on pourra ressortir celles de 1983.

    repondre message

  • Avis à tous les internautes ,
    Appelez le Médiateur de France Televisions de la part de gold31 :

    Suite à la pétition que j’avais faite parvenir à France 2 : "Faut-il boycotter Laurent Ruquier par le Zapping" , Grégory Marcy , médiateur de France télévision m’a demandé hier de le contacter pour une émission qui aura lieu de 24 février .( Voir son message ci-dessous )

    J’ai tenté de joindre monsieur Grégory Marcy sans succès , ayant pris cependant le soin de lui laisser un message ainsi que mes coordonnées .

    APPELEZ A VOTRE TOUR DIRECTEMENT MONSIEUR GREGORY MARCY , MEDIATEUR DE FRANCE TELEVISIONS AU 01.56.22.70.54
    ( numéro du mediateur : service public de France Télévision ) afin de lui faire part comme moi de votre mécontentement concernant monsieur Ruquier ! Laissez lui un message comme moi sur son répondeur si vous ne l’avez pas directement . Réessayez , si son standard explose...jusqu’au 24 février.
    Faisons entendre nos milliers de voix avant l’émission du 24 février ...c’est l’occasion ou jamais de vous exprimer .

    Voici la lettre de monsieur Grégory Marcy :

    Bonjour, ( gold31 )

    A la suite de votre courriel concernant "On a tout essayé", "l’hebdo du médiateur" de France 2 traitera de ce sujet dans son émission du samedi 24 février.
    Pouvez-vous me joindre au 01.56.22.70.54 ou me communiquer par mail un numéro de téléphone sur lequel je peux vous appeler ?
    Merci.

    Cordialement,
    Grégory Marcy
    France Télévisions
    Médiation des programmes

    A vos ADSL , portables et fixes : Allo monsieur Marcy........!

    Voir en ligne : Appelez le médiateur de France televisions de la part de Gold 31

    repondre message

  • pour le SMIC afin de clore le débat :

    en 1997 6.01 €
    en 2002 6.01€ de 1997 valent avec l’inflation 6.41€
    en 2002 le SMIC horaire était à 6.83 €

    le SMIC a donc augmenté de 1997 à 2002 (en 6 ans) en euros constants de 6.5%

    en 2002 6.83€
    en 2006 6.83€ de 2002 valent avec l’inflation 7.37€
    en 2006 le SMIC horaire était à 8.27€

    le SMIC a donc augmenté de 2002 à 2006 (en 5 ans) en euros constants de 12.2%

    vous pouvez refaire les calculs en utilisant les sites suivants :

    http://inflation.free.fr/index.php
    http://www.insee.fr/fr/indicateur/smic.htm

    on peut donc dire que dans les années Raffarin-Villepin, le SMIC a augmenté deux fois plus que dans les années Jospin. Ce n’est pas une interprétation, c’est un fait.

    repondre message

    • Sur le fonds tu as tout à fait raison. Malheureusement en économie (matière pas enseignée en France), on sait que plus le salaire minimum est élévé, plus il est difficile d’embaucher des personnes sous-formées car le différentiel devient trop étroit. Il faut donc d’abord libérer les contraintes du code du travail. Les pays qui n’ont pas de salaire minimum sont ceux qui ont la plus grande flexibilité dans le marché du travail. On peut donc y trouver un job adapté à ses compétences/formation et, SURTOUT, à son âge ! J’ai 58 ans, au chômage et prêt à travailler pour un salaire plus faible. Et si, le chômage des seniors est aussi une des conséquences d’un SMIC trop proche des salaires libres.

      repondre message

      • Tout à fait exact ! Ceux qui prétendent le contraire n’ont aucune connaissance de l’entreprise. !!
        Quand à savoir comme le prétend Alain que les grandes avancées sociales ont eu lieu sous des gouvernements de gauche, rien n’est moins sûr, car les 35 Heures par exemple ont fait disparaître ou mis en difficulté bon nombre de PME. Là aussi c’est un faît. Les soit-disant avancées sociales qui mettent en péril les entreprises ne font en réalité qu’augmenter la précarité.

        repondre message

    • Ha non Monsieur, c’est la goche qui defend les travailleurs, la droite ne sait faire que du profit faineant etc.....s enrichir sur le "peuple". La goche a mis les 35 heures en place et ça c’est un vrai progrès social etc....

      Faut quand meme avoir le culot de dire des mensonges pareils.

      repondre message

  • Feuilleton Besson, suite et fin ?

    23 février 2007 22:12

    Allez il faut qu’il balance encore pour que les français voyent qui est vraiement Mme Royal. Car je penses qu’elle cache bien son jeu

    Voir en ligne : Besson celui qu’il ne fallait pas virer ?!

    repondre message

  • Feuilleton Besson, suite et fin ?

    26 février 2007 08:44, par J-Luc

    Lesz gens lucides et compétents sont tous à droite.
    Il devrait changer de rive.

    repondre message