» Sommaire » Marie-Ségolène » Actualité » Avant de s’en prendre à la France, Royal a commencé par le Poitou-Charentes

Avant de s’en prendre à la France, Royal a commencé par le Poitou-Charentes

mercredi 28 février 2007


Ségolène nous explique depuis des semaines qu’elle a fait de la région Poitou-Charentes, dont elle est la présidente, le laboratoire du pacte présidentiel qu’elle propose pour la France.
Mais voilà la gestion royaliste de Poitou-Charentes est calamiteuse. Pour avoir une idée de ce que serait la France de Ségolène, le livre noir des 20 régions gérées par la gauche est édifiant. Les impôts des régions socialistes ont augmenté de plus de 35% depuis 2004. A titre de comparaison, l’Alsace et la Corse, seules régions gérées par la droite, ont connu une augmentation de 7% de leur fiscalité.

Royal a sacrifié les jeunes

Les jeunes qui viennent de passer leur permis de conduire paye 25 euros, cette taxe n’existe pratiquement pas dans les autres régions. Il n’y a aucun investissement pour la politique de la ville. La part de l’action de sa région pour l’habitat et le logement est de 0.30 euros par habitant contre 4 euros en moyenne nationale. L’investissement pour la formation professionnelle a connu une évolution de 0%. Les deux dernières années, l’action en faveur de l’enseignement et de l’action sociale, sur la même période, ont eu une évolution de -18% et de -87%.

Poitou-Charentes : laboratoire Royal pour la France de Ségolène

Ségolène Royal a déclaré qu’elle voulait « un Etat modeste ». En tant que présidente de la région Poitou-Charentes depuis 2004, elle a fait exploser les dépenses de personnels de 79% financées par un matraquage fiscal avec 44 millions d’euros supplémentaires ponctionnés.

Royal se sert et dessert sa région

La Vel Satis de fonction étant aux yeux de Ségolène Royal trop voyante et pas en phase avec l’image de modestie qu’elle voudrait donner, elle la laisse dorénavant au garage et la remplacée par une Laguna, un Espace et un cabriolet. Ségolène Royal fait attribuer à sa circonscription près de 24% des subventions du Fonds régional d’intervention locale, alors que sa circonscription ne pèse que 5.3% des habitants de la région.

Petite vidéo à propos de "l’affaire de la velsatis"


La VelSatis-attitude de Ségolène Royal
envoyé par blogump

29 Messages

  • Bonjour,

    ça promet.
    Surtout que SR a dit : "Je ferai pour la France comme j’ai fait pour le Chabichou."

    Je prépare mes valises.

    repondre message

  • Il serait temps de rendre ce bilan "Poitou-Charentes" PUBLIC !!!

    QUEL AVERTISSEMENT !!!

    Amis internautes faite circuler tout ça AU MAX !!!

    repondre message

    • Il faudrait évidemment établir un bilan POITOU CHARENTE du type avant/après ROYAL. C’est une lourde et longue tâche, espérons que quelqu’un va pouvoir le faire rapidement.

      Chose plus facile, je voudrais, en attendant, que des contribuables de cette Région publient sur le net le fac simile de leurs feuilles d’imposition aux taxes foncières et d’habitation sur plusieurs années.Bien entendu, en ne diffusant pas tout ce qui est personnel...

      On verrait la progresssion en % ce ces taxes (la mention du % figure obligatoirement sur chaque avis) et il n’y aurait plus aucun discours à ajouter. Des volontaires ?

      repondre message

  • La VelSatis-attitude de Ségolène Royal. Face aux accusations de Ségolène Royal concernant l’usage de plusieurs Vel Satis en région Poitou-Charentes, Elisabeth Morin, ancienne présidente de la région, rétablit la vérité. http://www.dailymotion.com/video/x1bhnl_la-velsatisattitude-de-segolene-roy Apparemment, une prise de position en vaudrait une autre, selon le principe égalisateur dans l’air du temps. Eh bien, non ! Car les précisions données par Mme Morin donnent du poids et de la crédibilité à son argumentation. Les accusations de Mme Royal ? C’est la démagogie en action. Neuf millions l’ont vu à la télé. Combien verront la vidéo de E. Morin ?

    Voir en ligne : http://www.dailymotion.com/video/x1...

    repondre message

    • Il est parfaitement exact que rompre avant terme le contrat de location en crédit bail d’une voiture coûte beaucoup plus cher que de la garder car il y a des pénalités à payer.
      J’ai personnellement vécu ce cas...
      Nouvel exemple de capacité de Mlle ROYAL à arranger les vérités à sa façon. C’est le propre des mythomanes...et je préfère voir un Président de la République même dans une ROLLS plutôt qu’une mythomane déjantée au volant d’une SMART !

      repondre message

  • La culture : grande absente du « pacte présidentiel » de Ségolène ROYAL

    L’intégralité du programme culturel de Ségolène ROYAL se résume à deux propositions, 2 sur 100 : quelle ambition ! Les voici dans leur intégralité : « Soutenir la création et l’emploi culturels » et « inscrire l’éducation et la pratique artistiques à tous les niveaux de la maternelle à l’université ». C’est tout ! Une véritable honte pour le milieu culturel. D’autant qu’une fois encore, le programme de Ségolène ROYAL est creux et se résume à de simples intentions... on est loin du projet culturel de Nicolas SARKOZY, dont voici les principaux éléments :

    Un budget mieux orienté

    En termes financiers, Nicolas SARKOZY veut augmenter et protéger le budget consacré au ministère de la culture, sans jouer sur les périmètres. Concrètement, il souhaite réorienter les crédits du ministère de la culture sur les aides à la création et les politiques d’acquisition des œuvres, plutôt que sur les dépenses de fonctionnement.

    Il construira par ailleurs un dispositif pérenne d’indemnisation du chômage des artistes et techniciens intermittents du spectacle, en concertation avec les partenaires sociaux.

    Une « démocratisation culturelle »

    Nicolas SARKOZY souhaite mettre l’éducation artistique à l’école au cœur de la démarche de démocratisation culturelle. Il veut permettre aux jeunes qui ont un talent et un engagement artistiques de les valoriser pour l’accès aux grandes écoles et dans les parcours universitaires.

    Il propose également de lever tous les obstacles au mécénat et aux fondations. Il souhaite pour cela encourager l’intervention privée en fixant des obligations de résultats aux établissements publics culturels pour l’association de partenaires privés. Enfin, Nicolas SARKOZY demandera l’instauration de la gratuité dans les musées.

    Un véritable service public de la culture

    Nicolas SARKOZY souhaite accroître les obligations des chaînes publiques en matière d’émissions culturelles, notamment à des heures de grande écoute. Il veut aussi ouvrir davantage l’accès aux éléments du patrimoine d’habitude fermés au public.

    En complément, le candidat de l’UMP prône le développement de l’accès à la culture par Internet, en créant des sites gratuits d’accès aux œuvres tombées dans le domaine public ou financées par des fonds publics. De plus, il s’engage clairement en faveur de la numérisation des archives nationales.

    Une politique culturelle plus efficace

    Nicolas SARKOZY propose de confier l’attribution des aides à la création à des agences indépendantes, composées d’experts, d’artistes et de représentants du public. Il veut également créer une instance de pilotage unique de la politique culturelle de la France à l’étranger, sur le modèle du Goethe Institut par exemple.

    Un rayonnement international de la culture française

    Nicolas SARKOZY veut accentuer notre présence culturelle à l’étranger, notamment en Asie et en Amérique. Il souhaite par ailleurs accroître les moyens de l’enseignement du français à l’étranger et de l’aide à la formation des enseignants dans les pays en voie de développement.

    Le candidat de l’UMP veut en outre permettre à la place parisienne de s’imposer sur le marché de l’art, en demandant à nos partenaires européens une réduction du taux de TVA à l’importation des œuvres. Enfin, Nicolas SARKOZY souhaite développer une politique de recrutement, d’accueil et de formation en France des futures élites artistiques étrangères.

    Voilà un véritable projet culturel. Voilà une réelle ambition pour notre pays. A ceux qui voudraient commenter le projet de Nicolas SARKOZY, ce blog est fait pour ça : à vos commentaires !

    Louis BAPTISTE

    http://opinionpolitique.canalblog.com

    Voir en ligne : La culture : grande absente du « pacte présidentiel » de Ségolène ROYAL

    repondre message

    • Dans ce projet culturel de Sarkozy je trouve deux points essentiels (parmi d’autres) : encourager le mécénat et fixer aux chaînes publiques des objectifs d’émissions culturelles aux heures de grande écoute.Le mécénat comme dans toutes démocraties doit permettre non seulement aux grands groupes tels que LVMH , L’Oréal, Total ...etc...mais également à des PME plus modestes d’ investir dans l’art , la défense du patrimoine.En France c’est un peu une petite URSSS qui aurait réusssi économiquement :tout est entre les mains de l’Etat et l’argent distribué est géré par des fonctionnaires.Quant à la télévision la France est le seul pays européen à financer un secteur public
      hypertrophié avec 6 châines et plusieurs radios .je regrette que aucun candidat n’ait le projet de privatiser une ou deux chaînes ce qui permettrait par exemple à Laurent Ruquier et consorts de faire leur propagande de bobos ségolénistes avec l’argent de patrons de gauche et non avec l’argent du contribuable .La privatisation de la Une est un exemple à suivre .Une façon comme une autre de renflouer les caisses de l’Etat et surtout de ne pas gaspiller des milliards d’euros pour soutenir des projets médiocres ou faire des jeux stupides, des animations vulgaires et des journaux télévisés en doublon.Laissons ce domaine aux privé qui sait très bien le faire.Que d’économies ......Quant aux deux ou trois chaines publiques restantes( un maximum) elles auraient l’obligation de faire de la qualité et du culturel.

      repondre message

  • Elle séduit beaucoup les gens pour qu’elle vote pour elle mais apres derriere sa suit pas comme la gauche en générale .

    Voir en ligne : Vote pour le 1er tour de l’élection présidentielle

    repondre message

  • Le Point de cette semaine publie des extraits du livre de Jean-Pierre Raffarin dans lequel notre ancien Premier Ministre démasque à son tour la dâm€ du Poitou. Mignard va-t-il encore écrire que tout est faux ????????

    repondre message

  • Ce genre d’info tourne en rond stérilement sur ce forum. Pas un mot dans les médias.
    Alors il faudrait le faire savoir utilement au bon peuple.
    On lui fait bien croire que MSR a fait mieux que Sarko sur TF1, alors que les gens n’ont regardé que pour la voir se faire bouffer par les lions. Ils ne pouvaient pas savoir qu’il n’y aurait que des veaux et des moutons pour lui poser des questions.
    N’empêche qu’on vous tartine avec son "score d’audimat".
    Faut se réveiller, Flamby tire sur Bayrou, MSR flingue Sarko, et ca ne réagit pas.....................
    Debout, bon sang de bois............

    repondre message

  • Financement du contrat AC LE FEU signé par ROYAL
    Je me suis attaché à relevé les propositions du contrat que Ségolène ROYAL vient de signer.

    Propositions directement liées à des dépenses publiques :

    - création massive de postes d’inspecteurs du travail.
    - des moyens publics seront alloués à la politique d’aide à la création ou reprise d’entreprise.
    - les taux et le rallongement de la durée d’indemnisation du chômage seront augmentés.
    - les moyens de la formation continue et de l’insertion professionnelle seront augmentés, de nouveaux centres créés, et le recrutement massif de conseillers, de formateurs et de psychologues du travail aura lieu.
    - les rémunérations accordées au titre de la formation professionnelle et réforme des contrats de l’alternance seront revalorisées.
    - les durées de prise en charge des bénéficiaires dans les dispositifs d’insertion seront rallongées.
    - les moyens de la « Validation des Acquis de l’Expérience » afin de réduire le temps d’obtention des qualifications seront augmentés.
    - l’état financera de grandes campagnes médiatiques de dénonciation et de sensibilisation contre les discriminations.
    - des moyens importants seront employés pour favoriser la création et le financement d’associations de quartier luttant contre le racisme.
    - les moyens et les dispositifs d’aide à l’intégration des primo arrivants seront renforcés.
    - l’Etat s’engage à réaliser ou à financer la construction massive d’habitations à loyers modérés.
    - l’Etat augmentera significativement sa contribution à la construction de logements sociaux.
    - la revalorisation des aides au logement.
    - la création d’une caisse nationale d’assurance sociale du logement.
    - les aides au logement seront augmentées.
    - la création d’unités d’accueil et de soin sera lancé.
    - les moyens de la justice seront donc considérablement augmentés.
    - des moyens spéciaux seront employés pour améliorer les partenariats entre les éducateurs et les juges.
    - la création de nouvelles structures éducatives et thérapeutiques.
    - des postes d’éducateurs, notamment spécialisés dans l’insertion professionnelle, de formateurs, de psychologues, de médecins, seront massivement créés.
    - des postes d’éducateurs spécialisés et d’animateurs seront massivement créés.
    - des campagnes d’information seront financées pour améliorer l’image des forces de sécurité que sont la police, la gendarmerie, les pompiers, la sécurité civile.
    - le budget de l’éducation nationale sera augmenté pour financer la création massive de postes d’enseignants supplémentaires.
    - l’Etat augmentera sa participation à la construction de d’établissements.
    - l’Allocation d’Autonomie sera versée pour les 18 à 25 ans en formation ou en insertion
    - La lutte contre l’échec et l’absentéisme scolaire disposera de moyens spécifiques dans et hors les établissements scolaires.
    - l’Etat contribuera plus largement au financement pérenne des associations qui accomplissent des activités éducatives et de soutien scolaire dans les quartiers populaires.
    - les moyens en matière d’orientation seront renforcés.
    - les moyens des missions locales seront renforcés ainsi que les dispositifs d’accompagnement des jeunes restés en marge des études et de la formation professionnelle.
    - les organismes de formation développant les pédagogies actives et les programmes de remise à niveau seront soutenus par des moyens considérables.
    - les emplois jeunes seront rétablis.
    - l’Etat engagera une vaste politique d’équipements culturels dans les quartiers populaires.
    - les familles monoparentales seront soutenues par un salaire mensuel permettant au père ou à la mère ayant la charge d’un ou plusieurs enfants de se former et/ou de trouver un emploi adapté à leur situation de parent isolé.
    - Une banque sociale offrant des prêts sans intérêts pour les plus défavorisés et des micro-crédits sera créée.
    - Une loi d’orientation pour une véritable aide au développement des pays pauvres, fixera sur plusieurs années un taux et un montant minimal d’au moins 1% du PIB tout de suite pour atteindre 2,5 % au moins en cinq ans.
    - Une banque nationale d’aide à la création d’entreprise par des jeunes sera créée.
    - des moyens seront accordés à la lutte contre les discriminations ou les insultes.
    - l’Etat organisera et financera un réseau national de lieux d’information
    - l’allocation parent isolé en faveur des familles monoparentales dont les critères seront revus, de même que les allocations familiales seront revalorisées et étendues jusqu’à la fin des études des enfants.
    - le budget de la santé sera augmenté.
    - L’Etat financera la création de dispensaires modernes et de qualité dans les quartiers populaires ;
    - l’Etat augmentera le nombre de structures d’accueil pour handicapés mentaux et/ou physiques et les effectifs et les moyens de la formation des personnels.

    Propositions réduisants considérablement les recettes de l’état :

    - baisse progressive de la TVA jusqu’à sa suppression.
    - baisse ou suppression des taxes pesant plus lourdement sur les plus pauvres (essence, forfait médicaux par exemple).
    - l’Etat arrêtera immédiatement la privatisation des services publics.

    EN CONCLUSION, AUCUNE DE CES PROPOSITIONS N’EST CHIFFREE NI MEME DATEE.

    NEAMMOINS CELA RESTE UN CONTRAT QUE MME ROYAL A SIGNE. PAR CONSEQUENT, ELLE S’ENGAGE A TOUTES LES REALISER.

    NOUS VOYONS BIEN ICI QUE CE CONTRAT CONSISTE EN UN AMAS DE DEPENSES INCONSIDEREES ET IRREALISABLES, ACCOMPAGNEES D’UNE DIMINUTION FORTE DES RECETTES DE L’ETAT AMENANT AU FINAL A UNE POLITIQUE D’ASSISTANAT QUE LA FRANCE N’A, MALHEUREUSEMENT, PAS LES MOYENS DE METTRE EN PLACE.

    TOUTES CES PROPOSITIONS SONT DONC MAINTENANT A INTEGRER DANS LE PROGRAMME OFFICIEL DE MME ROYAL. ELLE DOIT DONC LES CHIFFRER ET DIFFUSER LEUR COUT DANS LES PLUS BREFS DELAIS.
    MME ROYAL, JE VOUS SOUHAITE BON COURAGE !!!!!!!!!!

    Voir en ligne : http://segoroyal.over-blog.com/arti...

    repondre message

    • Dans ce contrat, on parle beaucoup des droits des citoyens face à l’état, mais il manque cruellement quelque chose sur les devoirs qui devraient aller en conséquence ...

      Droit à l’éternelle assistance étatique tout le temps, sans aucune contrepartie ! Et bien ça promet ...

      Voir en ligne : Assistannat gratuit

      repondre message

    • De toute façon cela ne la dérange guère car elle ne tiendra pas parole et une fois au pouvoir elle ne fera que ce qu’elle veut sans tenir compte d’aucun commentaire de qui que ce soit. Pour l’instant elle fait "profil bas" pour obtenir la place mais une fois dedans elle va se lâcher, il n’y a qu’à voir ce qu’elle a fait dans sa région, ça promet, il faudra au moins doubler les impôts de ceux qui en paye pour boucler !!!Une honte que les français croient encore toutes ces promesses, à croire qu’ils sont restés de grands enfants et croient toujours au Père Noël. C’est bon de réver mais les lendemains seront terribles !!!

      repondre message

  • J’ai rêvé, ou il y a 5 minutes Madame Royal vient de dire sur france 2 qu’elle refusait le "fatalitisme" ? C’est à verifier, mais si c’est le cas, on dit chapeau et merci Ségo d’inventer de nouveaux mots pour nous !!!!

    repondre message

    • Marie-Ségolène Royal aurait souhaité visiter le Salon de l’agriculture à 7 heures du matin. Mais ...le salon n’ouvre ses portes qu’ 9 heures.
      Imaginez la tête des vaches se faisant réveiller par Marie-Ségolène !!!
      Elle qui sait si bien adapter ses tenues vestimentaires à son public, petite jupette devant les socialistes, pantalon noir et imperméable serré avec les femmes voilées à Clichy, aurait-elle chaussé des sabots ?
      LD

      repondre message

    • cette pauvre ségo est l’objet d’une attaque de parasitisme parisianiste que nous pourrions identifier et pourrions qualifier de BOBOITUDE.

      Aucune antidote n’est connue à ce jour mais aux dernieres nouvelles le "fatalitisme" bien connu des chinois consiste à se separer des malades d’une façon radicale et expeditive !

      repondre message

    • field44

      "Selon la dinde du poitou, le préservatif, représentera désormais la gauche à la place de la rose.
      les socialistes, estiment, que le préservatif, reflète mieux l’image actuel du PS.
      en effet le préservatif tolère l’inflation, vide les bourses, ralentit la production, détruit la prochaine génération, et SURTOUT : IL PROTEGE LES GLANDS. Enfin, il vous donne un sentiment de sécurité, alors que vous vous faites baiser......."

      Comme quoi certains jeunes ne sont pas si con que la dinde voudrait bien le dire
      field44

      repondre message

      • Comme vous le savez tous, le couple royale n’aiment pas les riches.

        Grand amateur de foot, donc supporter de l’équipe de France et admirateur des grands de l’équipe : Zizou, Henry.....et aussi de Thuram, comme footbaleur, moins en tant que "socialiste" donneur de leçons. Je n’ai personnellemnt aucunes frustrations contre les salaires de nos footeux, car je n’avais qu’ à mieux jouer.

        En revanche, hier dans le magazine de l’équipe, j’ai été "interloqué" par celui de ce brave Liliam : 6.1 Md’euros par an.

        Bien sur il doit bien avoir quelques oeuvres, pour se donner bonne conscience.

        Alors bons riches : de gauche : soutien de Marie Ségoléme. Et riches de droite : escrots : soutien de Sarko ? Le clivage droite gauche, et le progrés social ont encore frappé.

        Mon rêve secret " Poser la question en direct à la tv à Monsieur Flamby....Aimez vous Thuram ? ........."
        René

        repondre message

        • ha oui , un peu plus de 6millions d’euros par an pour Monsieur Thuram qui critique si bien Sarko.Le footeux donneur de leçon d’humanisme ne paye pas ses impôts en France .Il a moins de 40 ans et déjà une fortune bien à l’abri des avidités du fisc . En comparaison ,Johnny Hallyday endetté car vampirisé par le fisc ( 70% de ses revenus ) vient juste de quitter la France à ...63 ans .Il a donc enrichi les caisse de l’Etat pendant plus de 43ans .Qui est le plus citoyen , Thuram ou Johnny ? Et en plus ce dernier ne nous barbe pas avec un mix de pensées archi poltiquement correct.

          repondre message

      • Comme vous le savez tous, le couple royale n’aiment pas les riches.

        Grand amateur de foot, donc supporter de l’équipe de France et admirateur des grands de l’équipe : Zizou, Henry.....et aussi de Thuram, comme footbaleur, moins en tant que "socialiste" donneur de leçons. Je n’ai personnellemnt aucunes frustrations contre les salaires de nos footeux, car je n’avais qu’ à mieux jouer.

        En revanche, hier dans le magazine de l’équipe, j’ai été "interloqué" par celui de ce brave Liliam : 6.1 Md’euros par an.

        Bien sur il doit bien avoir quelques oeuvres, pour se donner bonne conscience.

        Alors bons riches : de gauche : soutien de Marie Ségoléme. Et riches de droite : escrots : soutien de Sarko ? Le clivage droite gauche, et le progrés social ont encore frappé.

        Mon rêve secret " Poser la question en direct à la tv à Monsieur Flamby....Aimez vous Thuram ? ........."
        René

        repondre message

  • QUAND LA FONTAINE S’ EMMELE LES PINCEAUX

    Après la sortie du dernier film sur Molière réalisé par Laurent Tirard , voici que La Fontaine à son tour , est allé à la rencontre de ses propres personnages de fables...
    ( Depuis alité , La Fontaine ...ne s’en est toujours pas remis) .

    Extraits choisis :

    La Fontaine aperçoit tout d’abord « son loup Jean-Marie » travesti en Berger , une peau de renard sur le dos , s’écriant devant une masure : « Maire Grand , s’il te plaît , ouvre moi et donne moi ton parrainage , en échange d’ un petit pot de beurres fouettés »
    Mais ceci n’est pas dans ma fable, s’indigna l’auteur ! Vous jouez ici dans un conte de Perrault !
    « Ah ne me parlez pas de Comte en ce moment », maugréa le Loup éconduit , tout en s’éloignant du lieu dit « De Villiers » où la mairie ne daigna même pas lui répondre .
    Rappelez vous la morale de mon histoire , hurla presque notre bon La Fontaine , point n’est besoin de vous travestir en berger ! Et que « quiconque est loup , agisse en loup ! »

    Plus loin , il croise le héron , qui lui demande : « Monsieur de la Fontaine , vous n’auriez pas vu sur votre chemin du vermisseau juste ? » .
    Vous voulez dire « juste du vermisseau » répondit l’auteur ?
    « Non » , insista le héron emmanché , « je cherche du vermisseau juste au milieu de cercles vertueux , que je trace en ronds dans de la vase pleine de visibilité »
    Cette deuxième banderille laissa notre auteur encore un peu plus « groggy »

    C’est alors qu’il aperçut sa tortue Bayrou se précipiter avec lenteur vers une salade déjà à demi défraîchie .
    « Que ferez vous , ma chère tortue , dites moi , lorsque vous aurez mangé cette misérable lactuca sativa ( laitue) » ?
    « J’en mangerai une autre » ! Répondit l’animal préhistorique .
    "C’est qu’il n’y en aura pas d’autre" , insista La Fontaine , " car mon histoire ne dit pas la façon de cultiver les laitues , ni le matériel à emprunter pour en assurer la production " .

    « Et bien je dormirai...pour un siècle » rétorqua sans se démonter l’animal primitif menacé d’extinction .

    Dégoûté , La Fontaine se prit à courir à travers champs histoire de s’étourdir .

    C’est alors que le lièvre Nicolas parvint sans grand effort à sa hauteur :
    « Où cours tu comme ça , La Fontaine » ? « Ce n’est point par là le chemin des salades ! »
    « Mais ne devrais-tu pas y être toi , sur ledit chemin des salades , Nicolas » ? S’inquiéta l’auteur ?

    « C’est que voyez vous La Fontaine » , rétorqua le lièvre , s’il faut partir à point pour aller nulle part et mourir et de faim et de soif , alors je préfère courir vers les champs d’espoirs et d’abondance . Et ça , permettez moi de vous le dire , ça n’était pas prévu dans votre histoire qui est celle du repli sur soi ...
    Voyez comme la tortue , mon amie , finira toute fripée et recroquevillée , dans sa carapace » !

    Sous le coup de cette dernière estocade , notre bon Jean de la Fontaine alla se coucher , abandonnant la plume pour le thermomètre , et jura , mais un peu tard , qu’à écrire de telles fables , pour sûr...on ne l’y reprendrait plus .

    Voir en ligne : Quand La Fontaine s’emmêle les pinceaux avec ses candidats

    repondre message

  • Au moment où plusieurs présidents de régions proposent de faire prendre par les contribuables des participations dans EADS, cela me fait réagir sur leurs intentions véritables.

    Je ne sais pas bien comment nommer les intentions de fond des socialistes, mais je les décrirait comme la volonté de contrôler la société par tous les moyens, l’étatisme en quelque sorte.

    A part cette occasion d’exploiter l’actualité d’EADS pour relancer leurs thèmes politiques à un moment où ils sont un peu à court, l’opportunité leur est offerte de pousser encore une fois leur objectif de contrôler l’activité de milliers de personnes.

    Je crois que l’invention des 35 heures n’avait pas d’autre objectif. Je m’explique. Les socialistes sont incapables de faire adhérer la majorité de la population à leurs vues. Il leur faut donc contourner l’obstacle.

    En 1981 les nationalisations leur ont permis —croyaient-ils— de prendre le contrôle de l’économie française, sur la base de thèses qui étaient déjà périmées.
    Marche arrière toute au bout de deux ans, la faillite complète était en vue.

    Quelques années plus tard, ils y reviennent par un autre moyen. Plutôt que de faire payer l’état pour contrôler l’économie, il suffit de s’organiser avec quelques complices pour utiliser les moyens financiers privés. C’est l’épisode de l’OPA sur la Société Générale. Nouvel échec de leur stratégie qui est battue par la résistance menée par le président de la Société Générale.

    Quelques années plus tard pour reprendre le pouvoir ils inventent le stratagème des 35 heures. Quel meilleur moyen que de faire croire aux gens qu’ils veulent leur bonheur, alors qu’ils veulent simplement utiliser les entreprises privées pour se garantir le contrôle de l’économie grâce entre autres aux syndicats. Seules les entreprises importantes peuvent supporter les 35 heures. Les socialistes n’ont donc besoin que de quelques centaines de complices plus ou moins volontaires, à la tête de grandes entreprises. Les patrons de gauche ne manquent pas et la machine se met en route. Objectif, réussir à éradiquer les petites entreprises dont les patrons sont incontrôlables et généralement pas de gauche.

    Manque de chance leur stratégie capote à nouveau. La perte de pouvoir d’achat qui en résulte pour les salariés, l’augmentation de la productivité et donc l’amélioration des résultats des entreprises, cela va à l’inverse de ce qu’ils croyaient.

    Peu importe, l’occasion est trop belle, tout cela est de la faute du capitalisme...

    Ma démonstration est un peu floue, je vous propose donc une illustration plus concrète.
    Le cas de figure de la grande distribution me semble remarquable. Autour de toutes les villes françaises ont fleuri des centres commerciaux de plus en plus importants. Ils appartiennent à un nombre extrêmement réduit de vilains capitalistes. Mais en contre-partie toutes les activités indépendantes du commerce périclitent les une après les autres. Ces grosses machines à faire du commerce contrôlent de fait une part importante de l’économie. Pour faciliter leur développement, les lois d’urbanisme (loi SRU inventée par les socialistes) rendent impossible la survie du commerce de proximité, l’accès automobile est interdit vers le centre des métropoles, seul endroit où le petit commerce peut se développer étant au centre du bassin de population.

    L’objectif est atteint, quelques interlocuteurs du pouvoir national ou local contrôlent une grande part de l’économie, les petites activités, génératrice d’un courant de pensée libéral, disparaissent, les salariés sont contrôlés. Pour entretenir leur électorat il suffit de dénoncer les méfaits du capitalisme. Pour contrôler les capitalistes il suffit d’entretenir les syndicats.

    C’est pour cela que les socialistes sont les alliés objectifs du capitalisme et les ennemis du libéralisme qui, favorisant les activités indépendantes, est subversif.

    repondre message

  • un cabrio opel...quel manque de gout, et la priorité francaise chez renault et PSA...

    repondre message

  • En parlant de la région, demandez aux membres du parti socialiste de Charente ce qui s’est passé avec la candidature du futur député de Charente ! Madame Royale a exigé que soit présenté le président de SOS racisme alors que les socialistes de la Charente avaient voté pour une femme, née en Charente, vivant en Charente. Refus royal de la présidente de région... démissions, émoi, on attend le futur candidat... avec de la bouse !!!
    Demandez à madame Royale ce qui fait l’objet de sa préoccupation première en Poitou-Charente ! Madame Royale a voulu "sauver" les charentaises (qui, entre nous ont un succès grandissant grâce au nouveau look imprimé par l’usine Jeva) vous savez, ces pantoufles dans lesquelles on est "bon aise" !!! Pour ce faire elle a demandé à des designers freeland de cogiter sur la charentaise de demain... Résultat : des charentaises à talons hauts ! Combien a coûté cette pantalonade ? Et l’on voudrait que la France soit conduite par cette femme de "décision" ? Ici, dans notre département elle a une réputation abominable, on craint qu’elle n’arrive aux manettes de la France et il se dit que le couple Hollande Royal peut agir à la tête de la France comme un couple infernal.

    repondre message

  • ....et avant le Poitou Charente mme Royal a commencé à Trouville ! Conseillére municipale . Présence aux conseils municipaux : 8 fois sur 20 reunions !

    Le prénom de mme Royal n’est pas Ségolène mais Marie-Ségolène . Pourquoi cette constante omission ?

    repondre message