» Sommaire » Marie-Ségolène » Actualité » Royal soutenue par les universitaires ? Dans ses rêves peut-être mais pas (...)

Royal soutenue par les universitaires ? Dans ses rêves peut-être mais pas dans la réalité

mercredi 18 avril 2007


14 « présidents d’universités » ont annoncé officiellement leur soutien à Ségolène Royal. En quête de légitimité quand à ses compétences de femme d’Etat, Ségolène ne pouvait rêver mieux que le soutien de tenants de l’enseignement supérieur.

Seulement voilà ; sur les 14 signataires seulement 6 sont effectivement encore en poste à la tête d’une université. Ces 6 présidents sont par ailleurs connus depuis longtemps pour leur engagement à gauche. Sylvie Faucheux (Versailles Saint Quentin) est candidate socialiste aux législatives dans les Yvelines. Richard Messina (Evry Val d’Essonne) est conseiller général socialiste de l’Essonne. Rien d’étonnant qu’un socialiste soutienne une socialiste...

Quant aux 4 autres, ils sont tous membres ou proche du PS : Bernard Bosredon de Paris VI, Jean-Claude Fortier de l’université de Bourgogne, Marc Gontard de Rennes II et Richard Lioger de Metz.

Les universités sont traditionnellement classées à gauche et comme ironise Olivier Vial, délégué général de l’UNI, organisation de la droite universitaire, « ce qui m’étonne et me rassure, c’est qu’ils soient si peu nombreux à soutenir la candidate socialiste. Ca fait un peu baroud d’honneur d’archéo-présidents d’université ! ».

En résumé, sur 82 présidents d’université seulement 6 sont derrière Royal ce qui représente 7% des présidents d’université. Les 76 autres présidents ne sont visiblement pas emballés par la vision de l’enseignement supérieur de la candidate socialiste.

10 Messages