» Sommaire » Presse » Ségolène donne des cours de langue de bois aux maires socialistes

Ségolène donne des cours de langue de bois aux maires socialistes

jeudi 23 novembre 2006


Des mots, rien que des mots. Ségolène Royal a, une nouvelle fois, démontré que sa méthode consistait à sacrifier le fond à la forme. C’est, ainsi, qu’elle a donné un véritable cours de langue de bois aux maires socialistes, lors d’une visite au congrès des maires de France.

Ainsi, dans le dictionnaire socialiste, il faudra remplacer, a-t-elle annoncé, l’expression « pouvoir d’achat » par celle de « vie chère », et « pension modeste » par « petite retraite ». Ces changements proposés par Ségolène viennent s’ajouter à ceux qu’elle avait déjà introduits durant la campagne interne au PS, avec le remplacement de « démocratie » par « démagogie participative » et « politique » par « marketing électoral ».

A votre tour, participez au grand jeu du dictionnaire Royal, et proposez vos substitutions

38 Messages

  • Je découvre votre site avec délectation et suivant ce premier billet je vous propose d’innover en évoquant la "creusitude" des propos de madame SégoReine ?
    je continuerai à vous suivre peut-être.

    Bon courage, enfin des gens qui ouvrent les yeux !

    repondre message

  • bravo pour votre site j’interviendrai plus en profondeur un de ces jours

    repondre message

  • moteur de recherche google

    24 novembre 2006 09:04

    c’est dommange car en tapant "pas les royal" sur google on ne trouve pas vote site !

    repondre message

  • Et si c’était l’inverse ? Et si, la langue de bois c’était avant ? Et si la langue de bois c’était : pouvoir d’achat, quartier sensible (à quoi ? aux ondes electromagnétiques ?), etc. dont les technocrates nous ont assommé pendant environ 30 ans (de la date de création de l’ENA à la présidentielle de 2007 où un(e) non-ENA sera élu(e)). Et si la langue de bois c’était le "bilan globalement positif de l’URSS" ? Et si la langue de bois c’était "Mao le grand timonier" ? et toutes ces sornettes rabachées ?
    Alors, le seïsme politique que nous vivons actuellement (21 avril 2002 - 5 mai 2007) effacera la novlang des technocrates et idélogues de gauche comme de droite. Nous parlerons de nouveau de la réalité : à la caisse la vie est chère !

    repondre message

  • stopper la ou c la fin de la france

    24 novembre 2006 12:50

    pour ma part je sais que si elle arrive au pouvoir je delocalise mon entreprise car avoir une personne comme elle au pouvoir c’est la fin de la france !!!!!!!!!!!

    repondre message

    • stopper la ou c la fin de la france 12 décembre 2006 23:26

      je vous embrasse !

      repondre message

    • stopper la ou c la fin de la france 14 décembre 2006 17:12, par Dimitri

      Et les cadres suivront !!
      Je suis cadre dans l’informatique et tous mes amis partis a l’etranger gagnent 3 fois plus que moi, avec couverture sociale, pension de retraite et sans TVA à 19,6%.
      Arretons les CDI rigides, arretons d’augmenter les charges patronales, ce ne sont pas les travailleurs qui font vivre ce pays mais bien les entreprises.
      Ne tombons pas dans l’excès américain bien sur, les employés non qualifiés ne doivent pas etre obligés d’avoir 2 travails pour survivre.
      Mesdames et Messieurs les sympathisants de cette chère sego, on vous demande juste un peu logique.
      Si elle est elue, le france sera en passe de n’etre seulement qu’un beau pays touristique.
      Tous ca n’est pas ultra constructif bien sur, mais je ne serais bientot plus la pour payer toutes ses charges, alors je m’en fiche un peu. Je fuis !

      Dimitri.

      repondre message

    • stopper la ou c la fin de la france 28 décembre 2006 14:17

      tu le feras pas !

      repondre message

  • Lisez cet extrait d’un texte écrit il y a 18 mois par David Abiker, tout est dit sur la novlangue Ségolienne (je crois même que ça mériterait un petit article de votre part, réactualisé)

    Le texte entier : http://www.bigbangblog.net/article.php3?id_article=68

    "Ségo chez Fogiel. Je tombe sur les mots royalement emballés et destinés à embellir les politiques publiques régionales de Poitou-Charentes.

    Ségo dit "maisons de proximité", elle dit "emplois tremplin", elle dit "création du premier forum pour un réseau des éco-industries"... Ca doit vous rappeler d’autres télés de Ségo, où elle dit toujours la même chose. C’est généralement juste après ça « Vous savez, je me consacre à la région, c’est beaucoup de travail. Les présidentielles ne m’intéressent pas ».

    J’ignore quelles réalités renferment « Maisons de proximité, Tremplin et Forum Eco-Industriel », ce vocabulaire de concepteur rédacteur territorial. Ce que je sais en revanche, c’est que ces mots rendent la politique plus accessible. Effectivement, ils parlent davantage que contrat de plan état-région qui veut dire quelque chose mais qui emmerde sans doute tout le monde, y compris la région et l’état.
    Donc on va parler des "Maisons de proximité". On ne sait pas de quoi, de qui elles sont proches mais on sait que c’est sympa la proximité. Mieux vaut une maison à proximité qu’une tour de la Défense éloignée. Maison de proximité ça fait pas cher, humain et utile.
    Les "emplois tremplin"... Là, que voulez-vous, je ne peux m’interdire d’imaginer Ségolène en un joli maillot de bain une pièce rayures marines très classe. Elle est à la piscine, au bord du grand bassin régional. Les chômeurs sont prêts au départ, chacun sur son tremplin, prêt à rebondir, à plonger, à prendre un nouveau départ, à nager la brasse pour ne pas couler. Ségolène maitre-nageuse, ça aurait de la gueule.

    Elle évoque la création du premier "forum pour un réseau des éco-industries". Ici chaque mot compte : forum veut dire que c’est l’égalité et la démocratie, tout le monde peut dire ce qu’il pense. Réseau signifie que c’est sérieux, qu’on est dans le business, que c’est du maillage du territoire qui suggère qu’on travaille avec application et continuité, tout en profondeur. Ségo mobilise ses réseaux, on dirait une brève du Point...

    Voir en ligne : http://www.bigbangblog.net/article....

    repondre message

    • C’est tout bon, ce que vous dites, nous le savons, le sentons, le devinons... Napoléon disait que toute révolution était un transfert de propriété ; en raison de quoi, les socialistes ne veulent pas de révolution ; donc, tous derrière elle, elle s’en souviendra dans la distribution. Rappelons à nos élus qui l’ont oublié qu’ils prétendent à servir la cause et non à se servir de la cause.
      Continuez, on suit.
      Béatrice

      repondre message

  • Ce que vous soulignez ici est vrai : le génie politique de Madame Royal-Hollande repose surtout dans la qualité du travail qu’elle effectue avec son compagnon et ses conseillers à la cour, pour polir et parfaire son image de « socialiste new-age », au visage lisse et souriant de madone rédemptrice de l’humanité. On a même eu droit cet été à la brève séance plage/bikini, nécessaire pour convaincre les derniers récalcitrants qui douteraient encore de sa féminité.

    Cher contribuable, si on laisse cette dame tenir quelques unes de ses promesses (en supposant qu’elle les tienne) en la laissant accéder à la tête de la république, la dette publique de notre pauvre France, déjà bien à la peine, devra s’accentuer pour payer un certain nombre des mesures populistes, hors-sujet ou marginales (surtout dans le cadre d’un projet socialiste) qu’elle prône à tue-tête.

    Quant au fait d’élire une femme comme Présidente pour changer un peu, c’est loin d’être stupide ? mais encore faudrait-il qu’elle ait l’envergure personnelle et politique, le recul et l’expérience, pour assurer cette fonction suprême et critique de l’état. L’enjeu est de taille : le Président de la République Française, ce n’est pas un prince d’opérette de principauté "people".
    Son manque d’expérience dans bien des domaines socio-politiques, économique ou diplomatiques est criant. Ses graves hésitations (elle est nulle en politique internationale, ou du moins elle n’y a pas assez réfléchi) lors du débat pour l’investiture socialiste, n’ont pas échappé aux plus perspicaces.

    Mais le comble chez cette dame, c’est sa géniale hypocrisie : elle s’est forgée une image de tolérance et d’ouverture d’esprit, alors que poussée dans ses derniers retranchements par ceux de son propre camp (Dodo et Lolo) tout son sexisme et sa rigidité à bien des égards se sont révélés certes fugacement mais très manifestement au grand jour (encore une fois, au yeux de ceux qui les ouvrent). Quand les journalistes lui ont demandé ce qui faisait la différence entre elle-même et ses concurrents, de façon récurrente, son premier argument a été de dire : regardez-moi, ça ne se voit pas ? Traduction : vous ne voyez pas que moi je suis une nana jolie, géniale et pleine d’avenir, alors que ces deux là, ce sont de vieux pachydermes, qui plus est mâles, usés et bons pour le cimetière des éléphants.
    Est-ce bien là (la) Président(e) que tous les français (et même les socialistes) attendent ?

    Oui, elle est vraiment Royale, Ségolène pour sa capacité à berner le peuple aussi magistralement !

    repondre message

    • la Madone du show-biz me fait penser à u soufflé au fromage.
      j’explique : c’est très beau , alléchant et bien doré, mais l’interieur est léger et se degonfle au moindre souffle d’air.
      Alors continuez à souffler dessus en pointant ses incongruosités qui peuvent etre bigrement dangereuse pour notre pays.

      repondre message

  • Oui vraiment , je ne comprends toujours pas les socialistes qui ont investi une telle personne . J’en arrive à ne plus ouvrir ma TV de peur de tomber sur elle : plus incompétente ... on mzeurt !!!

    Nos médias vont-ils être un jour objectif .
    L’intelligence va -t-elle triompher.

    Bernard

    repondre message

    • Cela paraît difficile à l’heure ou les gens préfèrent le paraître au bon sens... Il faut juste se rappeler que l’Elysée n’est ni à vendre ni à louer et que ce n’est ni une élection miss poitou charente ni une élimination de la star académie (ou celles qui chantent le mieux sans savoir aligner trois mots cohérents gagnent...)
      On peut se rassurer, notre maman Ségogo va bien nous bercer tous les soirs si elle passe...Mais le réveil risque d’être dur en 2012...

      repondre message

  • Ségolène donne des cours de langue de bois aux maires socialistes

    13 décembre 2006 21:49, par Ludovic Charpentier

    Vous vous foutez pas un peu de la gueule du monde ? Déjà, UNI est un syndicat ouvertement de droite, comme certains de vos visiteurs... (12,000, c’est peu, par rapport aux nombres de sympathisants de droite...). Ensuite vous critiquez la com de Ségolène Royal, mais comme elle, vous modérez les posts, en laissant votre libre arbitre choisir quel post garder et quel post rejeté. Vous m’avez contacté parce qu’en tant que supporter de DSK, j’avais critiqué Ségolène Royal sur certains points. Mais loin d’avoir l’envie de travailler avec vous, je vais vite dénoncer l’hypocrisie de votre site sur AgoraVox, car c’est extrêmement malhonnête de dézinguer une candidate, un projet, sans avoir l’honnêteté de dire pour qui on travaille !!!!

    Et "sa gaffe au Liban", je suis mort de rire ! Personne n’en parle en Israël, ni au Liban. Les seuls à en faire du foin, c’est l’UMP, quelques candidates gênées comme Dominique Voynet (qui n’a pas insité, sentant l’intox foireuse), et votre site ! Qui ne me donne pas l’air d’être désintéressé...

    Enfin, je ferais un article contre votre site, au risque de lui faire de la pub (mieux vaut une mauvaise pub que pas de pub du tout, Le Pen l’a démontré, suivi de Sarko, suivi de Ségo car tous ces mauvais procès ne vont que la redorer... de même que les sites anti-Sarko n’étaient fréquenté que par des sympathisants de gauche, je doute que le site anti-Ségo draine autre chose), comme cela vous pourrez vous vanter d’avoir 100,000 visiteurs. Mais en guise d’erreurs, actuellement, vous faîtes la même bévue que DSK et Fabius, en enfonçant une candidate plutot que de soutenir des propositions officielles, vous n’en faîtes qu’une plus grande publicité !

    Mais merci à vous, grâce à ce genre d’initiatives, j’en suis maintenant, Ségolène va gagner, car si elle n’a pas d’idées, ses opposants en ont encore moins...

    repondre message

    • Un militant du PS qui arrive en expliquant que le concept de ce blog est hypra machiavélique comme il le retransmet d’ailleurs dans cet article :
      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=16766, c’est pas un peu un militant (aigri ?) qui se fiche de la gueule du monde ?

      N’aurait-on pas le droit d’être de droite et de faire campagne contre Marie Ségolène ? N’aurait-on pas le droit de trouver cette dame antipathique, sans idée, sans fond et ne jouant que sur ce bel et seul effet vitriole ; "pour nous c’est elle" (bravo. Quel joli slogan de campagne). Ainsi peut-on, en 2007, se présenter aux élections présidentielles sans fond et sans idée. On avait eu Mitterrand et ses "100 propositions" en 1981. On a vu ce que ca a donné. 25 ans plus tard, le PS nous propose "Royal sans proposition". Certain qu’au Parti socialiste, ca bosse dur ! Par contre, et comme le précise Ludovic, on peut être de gauche, militant au parti socialiste, mais soutenir DSK, et donc exploser comme un vieux sac de merde la candidate du PS. Intégrité (de gauche), quand tu nous tiens !

      Voir en ligne : faites vous plaisir !

      repondre message

    • C’est bien, Ludovic,
      Grace à Agoravox tu as enfin pu affirmer et assumer tes opinions. Bravo quelle puissance !
      Maintenant, sache quand meme que tous les sympathisants de droite n’ont pas tous internet.

      Ensuite si les post sont moderés ici, le tien a été publié, etrange quand même ? C’est à mon avis plus pour éviter les commentaires du genre sms. Donc ton argumentation ne tient pas à partir du moment où des commentaires "négatifs" comme le tien sont publiés, ce qui est largement le cas.

      En te souhaitant bonne carrière militante sur Agoravox.

      Voir en ligne : Lyon 3 Fac Libre

      repondre message

    • bonjour à tous et bravo pour votre site ; en reponse à monsieur Chapentier.
      quelle est le secret de madame royal pour que l’on puisse adherer à celle-ci ? j’ai du rater un episode peut-etre, quelle est son programme ?
      etre socialiste est suivre comme un mule cette candidate est une erreur monsieur, quelle est sa langue ?
      elle raconte quoi ? vous avez compris ? vous devez etre plus intelligent que moi je supposes.
      ce que j’ai compris d’elle, elle est à droite, maladroite, je ne voterais pas pour le complo hollande-royal et ses mercenaires.
      alors monsieur Charpentier expliquez moi............

      un Intermittent du spectacle taxé à 63%.

      repondre message

    • Chercheur au CNRS ? 15 décembre 2006 00:35, par TODOMODO

      "Jeune chercheur au CNRS proche du PS" selon AGORAVOX : vous avez le Profit pour voter Royal.

      Vous avez aussi le style hargneux mesquin du militant aigri et du fonctionnaire payé à chercher, chercher quoi au fait ? L’utilité de son poste ?

      repondre message

    • Si la madone des sleepings est élue, chaque région devra créer 25 000 postes de fonctionnaires ; c’est à dire que tous les petits copains iront à la soupe payés par le contribuable. Non merci.
      On a déjà payé pour maitresse et batarde nourries à l’Elysée, au temps de la Miterrandie, par le contribuable, ça suffit !

      repondre message

    • Je me demande, Monsieur Ludovic lequel se fout le plus la G.... de l’autre. D’abord je ne vois pas au nom de qui ou de quoi UNI se cacherait d’être un syndicat proche de L’UMP. Si je comprend bien seul L’UNEF a le droit de revendiquer son appartenance au P.S. Bravo, je reconnais bien là le type de démocratie vers laquelle nous serions imanquablement conduits si, d’aventure Miss Poitou était élue
      Ensuite, je veux bien éventuellement soutenir des idées, mais à condition, tout simplement qu’elles existent ce qui, jusquà preuve du contraire, n’est pas tellement le cas du côté de S.R.
      Enfin, excusez-moi d’être un électeur de droite, et quand je vois le pseudo programme du P.S. qui se résume en un " SURTOUT NE RIEN CHANGER " je ne suis pas prêt, pardonnez-moi, de voter à gauche.

      repondre message

    • "Si elle n’a pas d’idées, ses opposants en ont encore moins."

      Pour un soi-disant chercheur au CNRS, Monsieur, vous manquez singulièrement de logique. Comment peut-on avoir moins d’idées que zéro idée ? J’aimerais bien que vous m’expliquiez ça en novlangue "djeun’socialiste", avec des mots simples pour que je vous comprenne bien. Comme les plus demeurés d’entre nous sont censés comprendre Ségo quand elle parle, vous voyez ?

      Personnellement, jusqu’à ce que je l’entende à la télé nous prendre pour des attardés mentaux, je n’avais pas plus envie de voter pour l’un ou l’autre des candidats déclarés. Aujourd’hui, je suis persuadée que voter Ségolène Royal, c’est mettre la France à genoux ! Et il n’est pas question que je laisse une bande d’adulescents hypocrites mettre ma patrie à terre ! Je préfère voter à droite, pour les cyniques. Eux, au moins, ne prétendent pas se soucier de toute la misère du monde alors qu’en fait, ils n’en ont strictement rien à faire.

      Oui, Monsieur, à mes yeux vous êtes l’un des représentants de cette petite bourgeoisie qui veut jouer les grands seigneurs en faisant croire qu’ils s’inquiètent de la situation des précaires et des miséreux. Alors qu’eux-mêmes sont souvent fonctionnaires - par exemple au CNRS... - et que tout ce qu’ils souhaitent, c’est de garder leurs privilèges envers et contre tout ! Quoi de plus simple que de s’écrier "les pauvres pauvres !", quand ce n’est pas avec votre argent - ou votre temps - que vous entendez les aider ? Croyez-moi ou non, la majorité des personnes bénévoles (Restos du Coeur, Croix-Rouge...) que je croise à Paris sont plutôt de droite que de gauche ! Eh si, Monsieur !

      A présent, allez raconter partout que ce site est une insulte à votre bien-aimée reine. Si vous saviez comme on se moque de ce que pensent les gens comme vous...

      repondre message

    • Ha, ha, ha !!!!

      Une fois encore, Monsieur Ludovic Charpentier illustre bien le style de pensée de gauchos-bobos !!
      La critique cinglante ? Oui, mais uniquement pour les autres ! Pas touche aux candidats PS !
      Bien évidemment, si Me Royal est critiquée sur un blog, il n’y a rien d’étonnant que celui-ci soit "un peu" de droite (c’est pas encore interdit de l’être, mais ça peut le devenir si sa Royale Majesté est élue, ARGH !!!) et fréquenté par des personnes dont le coeur et la pensée se tournent à droite. Un militant de gauche qui s’indigne que les sympathisants de droite égratignent leurs candidats prouve bien qu’ils n’ont rien compris à la DEMOCRATIE et au principe de LIBERTE d’OPINION, de PENSEE et d’EXPRESSION. En fait, là encore nous avons une illustration frappante de la pensée unique (si pensée il peut y avoir chez Me Royal, ce dont je doute, elle est pas équipée pour !) de gauche démagogique. Ont-ils honte des sites qui descendent en flammes Nicolas Sarkozy, en utilisant des extraits d’interventions, sortis de leur contexte ? Ont-ils honte quand sur leurs sites, ils invitent leurs militants à "polluer" les sites et blogs proches de l’UMP ? Alors, soyons sereins et continuons à relever et commenter la vacuité de sa campagne "participative" où le seul but et l’ultime récompense, elle ne songera jamais à le faire participer aux autres.

      "Aux urnes citoyens ! Offrez-lui un bâillon !"

      repondre message

  • Elle a dépassé le stade du charme, elle est maintenant charmeuse ......de serpents !

    repondre message

  • bigre, j’ai peut-être mal lu, mais personne n’a encore rappelé que tous les politiques (de droite comme de gauche), surveillent de près leur langage et que l’article du Monde qui en particulier, pistait ces choix lexicaux chez Ségolène Royal, soulignait les propres choix de Nicolas Sarkozy, pour finalement rappeler que l’un comme l’autre pratiquaient une sorte de brouille des discours, afin de gommer les traditionnelles oppositions des discours de droite et de gauche, chacun tentant de rallier plus loin que son camp...
    En l’occurence, ce n’est pas Ségolène Royal qu’il faut attaquer ici, mais le marketing politique de notre début de XXIe siècle.
    LM

    repondre message