Poster un message

En réponse à :

Le décalage de l’être et du paraître : "The White Witch"

Les lecteurs ou les spectateurs du "Monde de Narnia" de C.S. Lewis, professeur à Oxford et à Cambrige, se souviennent certainement du personnage de Jadis, the White Witch, la Sorcière blanche.
Qui gouverne les siens d’une main de fer, et cherche à séduire les autres en leur offrant sucreries et promesses. Vêtue de blanc, le sourire envoûtant, le verbe enjôleur... et puis lorsque les événements démentent ses espérances, le masque tombe : violence qui dénote sa soif insatiable de pouvoir.
Toute ressemblance avec une candidate socialiste contemporaine ne me paraîtrait pas fortuite. Alors Sarko, dans la (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.