Poster un message

En réponse à :

Tests ADN et police judiciaire pour le scooter volé du fils de Ségolène

On pouvait se demander pourquoi Ségolène Royal ne s’exprimait pas directement concernant le vol du scooter du fils Sarkozy, se cachant derrière ses lieutenants pour hurler au scandale. Maintenant, grâce à la révélation du Parisien : www.leparisien.com, on sait que Ségolène Royal était bien mal placée pour donner des leçons et qu’elle devait espérer que cela ne fasse pas ressortir ce qui s’est passé le 11 novembre 2003 : ce jour là, dans le XI° arrondissement de Paris, son fils, Thomas Hollande, se fait (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.