Pas les Royal. www.paslesroyal.com
http://paslesroyal.com/spip.php?article104
Deuxième porte-avion français : Ségo néglige la Royale !
lundi, 19 février 2007

Après son passage remarqué chez Jean-Jacques Bourdin sur RMC où elle avait glissé qu’avoir un seul sous-marin nucléaire n’était pas de trop, Ségolène s’en est encore pris à la Royale en déclarant à Dunkerque le 15 février qu’elle ne voulait pas la construction d’un second porte-avion français. Renouant avec les vieux démons de la gauche qui a toujours négligé les crédits alloués à la Défense, la débâcle de 1940 n’y étant pas étrangère après 4 ans de Front Populaire, la candidate socialiste a ainsi fait des appels du pied aux enseignants en disant préférer investir dans l’Education nationale : « Si la nation est capable de dégager le coût d’un deuxième porte-avions, j’en fais ici le serment, cette marge de manoeuvre supplémentaire, cette valeur là, n’ira pas à la Défense nationale mais ira à l’Education nationale ». Ainsi donc elle ne pourrait pas mener deux politiques de front ? A défaut d’avoir une vision cohérente pour la défense nationale, la dame blanche nous démontre cette fois encore qu’elle est surtout forte pour la défense…du service public !

Faisant un serment de plus dans cette campagne qui ne manque pourtant pas de promesses démagogiques, Ségolène fait preuve d’une inconsistance rare et d’une réelle méconnaissance des problèmes liés à la sécurité nationale et notamment de la dissuasion, pourtant basée sur le vieil adage « Si vis pacem, para bellum" (si tu veux la paix, prépare la guerre). Elle oublie ainsi qu’à partir de l’été 2007, le Charles de Gaulle restera à quai à Toulon pour dix-huit mois afin d’entretenir ses chaudières nucléaires. Pendant tout ce temps, la France perdra ainsi la quasi-totalité de sa force de projection, avec un groupe aéronaval amputé de sa pièce maîtresse, et une capacité amoindrie à assurer la protection de sa façade maritime qui rappelons-le, est aujourd’hui la deuxième au monde…


TheGoat
envoyé par Culturalgangbang

Commentaires: