Pas les Royal. www.paslesroyal.com
http://paslesroyal.com/spip.php?article114
Ségolène Royal s’associe avec AC Le feu
C’est officiel le parti socialiste est trop à droite pour Royal
mardi, 6 mars 2007

Ségolène Royal s’est associé et a signé le contrat du collectif AC Lefeu [1] à l’occasion de sa visite à Clichy-sous-Bois. Toutefois l’honnêteté intellectuelle nous oblige à reconnaître qu’elle a émis quelques légères réserves. Citons Ségolène elle-même : « Je ne souhaite en revanche pas retenir certaines mesures ».

Sans reproduire in extenso « les cahiers de doléances d’AC Lefeu », nous vous livrons quelques extraits croustillants auxquels adhère Ségolène : « ces principes rejoignent ceux que [j’ai] détaillé dans les mesures n°50 à 59 du pacte présidentiel ». Par honnêteté intellectuelle les réserves émises par la candidate socialiste vous sont indiquées.

Emploi

- Mise en place de quota minimum de salariés de moins de 25 ans dans les entreprises.
Et après 25 ans on se fait virer ?

- Allocations d’Autonomies pour les jeunes de 18 à 25 ans en formation ou en insertion.
RMI jeunes !

- Arrêter de proposer des solutions précaires aux situations précaires. ???
Nous n’avons pas compris mais si vous comprenez…

- Formation obligatoire et aux frais des entreprises au droit du travail.
Et après, chaque salarié devient avocat…Il serait préférable de pouvoir se former pour être meilleur dans son travail et évoluer dans sa carrière ?

- Faire participer les salariés à la gestion des entreprises.
Avocat et gestionnaire maintenant !!!

- Rétablissements des emplois jeunes.
Le retour des sous fonctionnaires ! Eureka, maintenant on comprend mieux le troisième point.

- Permis de conduire gratuit assuré dans le cadre de la scolarité.
Et quand est-ce qu’on nous offre la voiture qui va avec. En revanche si on n’est plus à l’école, qui nous offre le permis ?

Ségolène Royal est d’accord avec toutes ces propositions la seule réserve étant qu’elle veut « organiser la concertation et la négociation préalablement » à ses propositions.
C’est cela, sa conception de démocratie participative ?

Discriminations

- Politique d’aide à l’intégration (pour les primo arrivants, pas pour les français).
Autrement dit français naturalisés allez-vous faire voir !

- Les auteurs maghrébins et africains devraient faire partie des programme de français.
Les auteurs français ont les enseignera où ? Quand aux auteurs anglais, italiens, scandinaves, etc. ils iront se faire voir !

- Augmenter et pérenniser les moyens des associations d’éducation et de lutte contre le racisme et les discriminations.
Comme SOS Racisme, Ni putes ni soumises ou…AC Lefeu toutes des organisations satellites de la gauche du PS, n’est-ce pas Monsieur Julien Dray !

- Les medias doivent faire un gros effort. Lutter contre les discriminations implique un changement des mentalités, et en particulier de l’image inquiétante des jeunes de banlieues qu’ils diffusent.
En même temps, s’il n’y avait pas de voitures qui brûlent, de rackets, d’incivilités, de tournantes et de trafics, les médias en parleraient moins.

Ségolène Royal est d’accord avec toutes ces propositions. La réserve « ne porte naturellement pas sur l’objectif mis sur la formulation s’agissant des médias, dont l’indépendance est aussi précieuse que la responsabilité.
En pleine campagne électorale, elle ne va tout de même pas taper sur les médias !

Justice, prisons, insécurité

- Accélération du traitement des affaires par les tribunaux.
A la manière de la justice chinoise, n’est-ce pas Ségolène ?

- Les violences policières et les insultes doivent être réprimées.
Oui, Mesdames et Messieurs gendarmes et policiers, vous ne devez pas dire aux voleurs que ce sont des voleurs, aux délinquants qu’ils sont délinquants et aux criminels qu’ils sont des criminels. Dites leurs plutôt : "la société ne vous a pas compris, elle est déplorable".

- Favoriser la transformation de la police vers plus de représentativité de la diversité française.
Madame Royal n’est pas au jus de ce qui se passe dans le recrutement de la police nationale, de la gendarmerie depuis quelques années. Mais elle n’est pas au courant de grand chose, alors...

- Défendre la mission avant tout éducative du tribunal pour enfant.
Les victimes des crimes et délits commis par des mineurs, on a juste a leur expliquer que les enfants délinquants sont des victimes ? Ca nous ramène au "sentiment d’insécurité" de Monsieur Lionel Jospin.

[1AC Lefeu est un collectif lancé à Clichy-sous-Bois, en région parisienne, au lendemain des violents incidents qui avaient enflammé les banlieues en décembre 2005. Ce collectif avait entamé un tour de France, pour collecter les desiderata des habitants de ces « fameux » quartiers chauds, de banlieues défavorisées, c’est selon.

Commentaires: