Pas les Royal. www.paslesroyal.com
http://paslesroyal.com/spip.php?article139
Bourde Royal sur le Smic : brut ou net ?
mardi, 17 avril 2007

Invitée lundi matin sur RMC et BFM TV, la candidate socialiste a annoncé un Smic à « 1500 euros net », au lieu des 1500 euros brut que prévoit le projet du PS.

Bourde de fin de campagne, fatigue ou question-piège d’un intervieweur ? Il est 8 h 30, lundi, dans les studios de RMC. Début de l’émission « L’entretien d’embauche pour devenir président ». Le journaliste Jean-Jacques Bourdin interroge Ségolène Royal sur la hausse du Smic.

La candidate socialiste souhaite le porter à 1 500 euros brut lors de la prochaine législature. « 1500 euros… net ? », lui demande benoîtement l’intervieweur. Aucune hésitation de Ségolène Royal : « Net. Et plus si la croissance le permet ». Question "bizarre" La surprise est de taille : si le « pacte présidentiel » de la candidate socialiste ne précise à aucun moment si ce montant est brut ou net, le projet socialiste, lui, promet 1.500 euros brut aux 18 % de salariés payés au Smic en France, d’ici à 2012.

Contacté par le figaro.fr, l’attachée de presse de Ségolène Royal rectifie immédiatement le tir. « Quand, dans l’émission, Ségolène Royal dit "1.500 euros net", il faut comprendre "1.500 euros brut", comme le prévoit le programme du PS », explique-t-elle. Et de pointer « la question un peu bizarre » du journaliste, qui, il y a quelques semaines, avait déjà mis en difficulté la candidate socialiste (au sujet du nombre de sous-marins que possède la France). Evidemment, à chaque fois que Ségolène fait une bourde, c’est indéniablement à cause "d’une question bizarre" d’un journaliste...

Commentaires: