» Sommaire » Presse » Lu dans la presse

Lu dans la presse

Dernier ajout – jeudi 15 janvier 2009.

    Quand la droite caricature la « Ségosphère »…

    Secret de polichinelle : la campagne présidentielle redouble d’activité sur le web. Et comme c’est – hélas – aussi le cas dans d’autres médias, l’attaque personnelle se la dispute au débat des idées.
    Le jeudi 16 novembre dernier marquait la désignation officielle du candidat du Parti Socialiste, en l’occurrence Ségolène Royal. Depuis l’investiture de cette dernière, on assiste à un foisonnement de sites web qui parodient la candidate à la présidentielle.
    Ces sites internet qui rivalisent d’esprit, de venin, (...)

    » Participer à la discussion » Lire la suite


    Présidentielle 2007 : les sites dédiés à Ségolène Royal

    Les sites anti-Ségolène Royal (sérieux ou satiriques)
    Désert d’avenir : Ce blog participatif est tenu par des citoyens engagés qui dénoncent "l’illusion Royal" et qui ont décidé d’en discuter dans la blogosphère.
    Désirs de vent : Les idées de Ségolène, c’est du vent. Pas beaucoup de contenu, mais joliment réalisé.
    Moi Ségolène : Le vrai faux blog perso de Ségolène Royal.
    La Royal attitude : Ségolène Royal démasquée.
    Le blog anti-ségo par les jeunes du 47 : Les jeunes du Lot-et-Garonne n’aiment pas Ségolène (...)

    » Participer à la discussion » Lire la suite


    Politique - Reuters - 19/12/06 à 11:25:00 - 543 mots - Technologies

    Le net de droite s’amuse à parodier la "Ségosphère"

    PARIS (Reuters) - A peine Ségolène Royal investie candidate présidentielle socialiste, plusieurs sites internet parodiques ont vu le jour, à l’initiative de militants de droite plus ou moins liés à l’UMP.
    PasLesRoyal.com, où l’internaute est accueilli avec couronnes et sceptres, est né dès le lendemain du vote des militants socialistes, mi-novembre.
    Le site satirique est associé au syndicat étudiant de droite UNI avec qui il a lancé sa première campagne d’affichage. En plus d’un annuaire de la (...)

    » Participer à la discussion » Lire la suite


    Sur la Toile, les « cybermilitants » s’en donnent à coeur joie

    Impossible de dénombrer les sites politiques où le sérieux côtoie le loufoque.
    VOUS SOUHAITEZ voir Sarkozy en train de danser le disco, des prétendants à l’Élysée faire une course de fond, ou Arnaud Montebourg en microbe ? C’est possible et c’est sur le Net !
    Difficile de recenser avec exactitude tout ce qui se fait de politique sur la Toile. Sur l’observateur-présidentielle. fr, site animé par des chercheurs de l’université de Compiègne, on apprend que l’UMP a 141 sites militants, l’UDF, 206, le FN-MNR (...)

    » Participer à la discussion » Lire la suite


    Les anti-Sego tissent leur toile sans l’UMP

    20 Minutes | édition du 14.12.06

    Le parti de Nicolas Sarkozy ne maîtrise pas tout. Ils s’appellent Segostop, PaslesRoyal, Désirsdevent... Depuis quelques semaines, on voit fleurir sur Internet des sites anti-Ségolène Royal. On pourrait croire cette campagne orchestrée par l’UMP. Mais pas du tout. Bien au contraire. Le noyau dur de Segostop est composé d’anciens jeunes UMP atterrés par ce qui se passe au sein du parti. « On pensait que la leçon du référendum de 2005 avait été comprise, explique Raphaël Cognet, leur porte-parole. Mais le (...)

    » Participer à la discussion » Lire la suite


    PaslesRoyal.com sur France 2

    Rachid Arhab avait "rendez-vous" dimanche 10 décembre avec Inès, porte-parole de PaslesRoyal.com. Ce fut une bonne occasion de présenter notre action à un nouveau public.
    Après le succès remporté par notre blog auprès des internautes, avec en moyenne la semaine dernière plus de 12500 visiteurs uniques, l’ouverture du blog à un nouveau public permettra, espérons-le, le début d’une prise de conscience médiatique.
    En effet, contrairement à ce que veulent nous faire croire de nombreux médias, tous les (...)

    » Participer à la discussion » Lire la suite


    Royal à peine désignée, la présidentielle commence sur la blogosphère

    A peine désignée candidate socialiste, Ségolène Royal était vendredi sur internet en butte aux attaques, directes ou non, de la droite, tandis que ses troupes préparaient la riposte.Apparu quelques minutes après la proclamation de la victoire de la députée des Deux-Sèvres, www.segostop.com, lancé par "des militants, dont certains adhérents dans les partis de droite et du centre", choisit l’humour pour dézinguer la candidate PS.Un questionnaire en onze points permet à l’internaute de savoir s’il souffre (...)

    » Participer à la discussion » Lire la suite


    Royal à peine désignée, la présidentielle commence sur la blogosphère

    18 novembre 10:35 - PARIS (AFP) - A peine désignée candidate socialiste, Ségolène Royal était vendredi sur internet en butte aux attaques, directes ou non, de la droite, tandis que ses troupes préparaient la riposte.
    Apparu quelques minutes après la proclamation de la victoire de la députée des Deux-Sèvres, www.segostop.com, lancé par "des militants, dont certains adhérents dans les partis de droite et du centre", choisit l’humour pour dézinguer la candidate PS.
    Un questionnaire en onze points permet (...)

    » Participer à la discussion » Lire la suite


0 | 10